Le concours Raconte-Moi 1 Entreprise & ses Métiers fait une pause !

Le concours Raconte-Moi 1 Entreprise & ses Métiers fait une pause en 2017-2018 !


« Après plus de dix ans d'existence, le concours Raconte-moi 1 Entreprise et ses Métiers © fait une pause à l'expiration des conventions actuellement en cours avec certains rectorats. Il est temps de faire évoluer la formule » annonçait, mardi 27 septembre Philippe Page, Directeur général de la Fondation Varenne, dans une lettre d'information adressée aux recteurs des académies concernées et de poursuivre en ces termes :

« En fait, tous les acteurs de ce concours, dans chacune des académies qui l'accueillent depuis longtemps ou plus récemment, dressent le même constat. Les jeunes et les enseignants qui sont reçus dans le cadre des remises des prix (c'est-à-dire les lauréats), sont satisfaits et heureux d'être présents ! Les partenaires également mais s'accordent pour mettre en exergue un certain nombre de points qu'il faut désormais examiner dans le détail : problème de communication pour faire connaître le concours aux enseignants, complexité de plus en plus avérée de la procédure d'organisation, manque d'harmonisation entre les différents concours académiques, etc.

Bref ! Il nous a semblé judicieux de prendre un peu de recul pour tout remettre à plat, conserver ce qui doit l'être, se séparer de ce qui n'est pas pertinent et étudier la formule d'un concours national. A ce sujet, nous nous chargeons de trouver un nouveau nom à cette opération.

Cette décision a été entérinée par le conseil d'administration de la Fondation Varenne en juin dernier.

Il a également été décidé de constituer un groupe de travail chargé de réfléchir à cette nouvelle formule, de tester des solutions dans les différents domaines concernés (communication, éducation aux médias, règlement, etc.), d'étudier la possibilité de modélisation afin d'étendre la formule à l'ensemble des académies.

Ce test est donc mené avec les partenaires du concours au sein de l'académie d'Orléans-Tours pour ce qui est de l'ensemble de l'opération.

Naturellement, toutes suggestions seront mises à l'étude avec ceux d’entre vous qui voudront bien nous accompagner sur ce nouveau projet.

N'hésitez donc pas à nous faire part de vos remarques. Nous vous tiendrons au courant de l'avancée de nos travaux, sans doute en début d'année 2018 puis vers le mois de juin des décisions qui seront prises concernant l'avenir du concours.

Nous sommes conscients du niveau d'engagement des partenaires et des académies qui œuvrent, parfois depuis longtemps à la réussite de cette opération. Tout ce qui peut contribuer au rapprochement utile entre le monde de l'éducation et celui de l'entreprise doit être encouragé et soutenu.
Mais les temps changent et certains paramètres varient. La vérité d'un jour n'est plus forcément celle du lendemain. Nous avons ressenti, en vous écoutant et en confrontant notre propre expérience à la réalité qui s'est imposée à nous (y compris économique), le besoin impérieux d'agir.
Nous espérons de tout cœur que vous comprenez cette situation qui n'est, souhaitons-le, que très temporaire.

Nous sommes conscients de la difficulté de passer une année « blanche » mais nous savons également que de ne pas faire ce travail condamne à coup sûr le concours à une disparition que nous ne pourrions empêcher, à terme.

Ne serait-ce que sur le plan financier, nous devons repenser intégralement le volet économique. Dans ce domaine comme dans d'autres, ce constat n'est pas un constat d'échec, loin de là mais nous ne pouvons négliger les signaux qui nous sont envoyés.

Et naturellement nous souhaitons rendre un hommage particulier à René Belin qui nous a accompagné avec efficacité et un grand dévouement depuis si longtemps et qui n’a pas souhaité poursuivre l’aventure avec nous. Qu’il soit chaleureusement remercié pour son aide qui nous fut longtemps indispensable ».

 

Merci encore de votre compréhension et de votre appui pour l’avenir.

 

        Philippe PAGE,

        Directeur général

 

Pour toutes vos questions,  n’hésitez pas à nous contacter :
Rémi Bouquet des Chaux Tél. : 04 73 17 18 76
ou par mail remi.bouquetdeschaux@centrefrance.com
Philippe Page Tél. : 04 73 17 18 30
Ou par mail philippe.page@fondationvarenne.com