Les 6e du collège de Condat (15) s'exercent à l'art d'Albert Monier

Les 6e du collège de Condat (15) s'exercent à l'art d'Albert Monier
(Crédit photo © Collège de Condat : Comme leur aîné, les collégiens ont traqué l'humain
en sillonant les rues de leur village).

A la suite d'une sollicitation de l'association des Amis d'Albert-Monier, la Fondation Varenne a initié une opération d'Education aux médias destinée aux élèves de 6e du collège Georges-Pompidou de Condat, dans le Cantal. Munis d'appareils photos et de quelques conseils, les collégiens ont livré des productions  dignes du célèbre photographe cantalien.

Partant du principe qu'Albert Monier, ce photographe qui a croqué Paris mais aussi les fermes du Cantal et les déserts du Maroc, à la manière d'un voyageur, est un témoin, Rémi Bouquet des Chaux (directeur) et Pascal Chareyron (photographe) de la Fondation Varenne ont proposé aux enfants et aux enseignants de travailler comme lui.

Dans les pas et la manière du célèbre photographe

Ainsi, Pascal Chareyron et Rémi Bouquet des Chaux ont-ils passé une journée dans le collège et le village, le 24 mai dernier. La matinée fut consacrée à l'apprentissage des fondamentaux de la photo de presse et aux rudiment du maniement des appareils prêtés par la fondation ou par le collège. Après une heure de test dans les cours et les couloirs du collège, le temps était venu de parcourir les rues du village.

Les enfants, accompagnés de leurs professeurs, ont tenté de mettre en application les conseils techniques dispensés le matin mais aussi les principes de traitement de l'image chers à Albert Monier : trouver l'insolite, chercher des pistes originales pour photographier le quotidien, traquer l'humain.
« Albert Monier, en tant que témoin du quotidien traitait, à sa manière, l'information de tous les jours. C'est ce message que nous avons essayé de faire passer auprès des enfants. Le résultat est plutôt surprenant », confiait Rémi Bouquet des Chaux.
A la fin de la journée, chacun avait produit des images dignes d'être exploitées.

Avec l'aide de la Fondation, une exposition des productions des enfants est exposée dans le collège. Puis, début juillet, la quarantaine de cadres rejoindra les cimaises de la maison de Condat consacrée aux œuvres d'Albert Monier. Pendant tout l'été, le travail des enfants va côtoyer celui de leur modèle. Une belle récompense !

En projet pour l'an prochain : un cours national destiné aux collégiens de toute la France sur cette base : photographier le quotidien, traquer l'insolite, découvrir les gens et leur richesse et, le tout... en noir et blanc.

A suivre...

(photos réalisées par les 6e du collège de Condat)