Prix de la jeune critique lyrique
L'opéra sans complexe ni tabou

Prix de la jeune critique lyrique <br /> L'opéra sans complexe ni tabou

(Crédit photo Jean-Louis Beltran © : Pierre Thirion-Vallet (Directeur général artistique du Centre Lyrique) et Roland Duclos (journaliste et collaborateur de la Fondation Varenne) entourent les deux lauréates 2018 Anna Routier et Océane Vizier).

Anna Routier (collège de Billom) et Océane Vizier (Collège de Gerzat) remportent le prix de la jeune critique lyrique 2018. Vendredi 15 juin, à la librairie des Volcans, à Clermont-Ferrand, c'était l'heure des récompenses et des félicitations!

Un remarquable effort d'analyse

"La cruauté a autant de visage que l'amour", résume dès l'incipit et avec beaucoup d'à propos, Océane Vizier en 4e3 au collège Anatole-France de Gerzat (Puy-de-Dôme) dans un remarquable effort d'analyse des Contes d'Hoffmann d'Offenbach. Avec sa classe elle concourait pour le prix de la jeune critique organisé conjointement par Le Centre Lyrique d'Auvergne et la Fondation Varenne. Un travail distingué par un jury de journalistes et de mélomanes.

Un autre rendez-vous phare de la saison lyrique clermontoise, Die Zauberflöte (La Flûte enchantée) de Mozart, voyait se mesurer les élèves de 4e7 du Collège du Beffroi de Billom. Là encore, un important travail préparatoire avait été effectué dans le cadre scolaire par les enseignants, afin de préparer le jeune public aux arcanes de ce monde toujours un peu intimidant qu'est l'art lyrique. La tâche des jurés n'en fut que plus ardue pour distinguer un vainqueur tant la qualité des copies témoignait d'un réel investissement personnel et original. La jeune Anna Routier remporte la palme pour avoir si bien cerné la portée philosophique du chef-d'œuvre de Mozart. Notamment avec cette phrase qui fit mouche à propos de "la vie et du combat de chacun pour trouver sa voie, le chemin à prendre".

Tous les collégiens participants au concours ont été récompensés pour leurs travaux !

(Crédit photo Jean-Louis-Belran © : Les collégiens de Billom et Gerzat "apprentis journalistes" à l'honneur  entourés par Pierre Thirion-Vallet (Directeur général artistique du Centre lyrique de Clermont-ferrand) et Roland Duclos, journaliste et collaborateur de la Fondation Varenne).